8 juillet 2019 / by Jean Marc SEPIO

Violation de Données : Réduire la facture !

Briva - violation de données

Tous les avis s’accordent : la violation de données coûte cher ! Si vous incluez les coûts de détection, d’investigation, de réponse à incident ainsi que les coûts « cachés » (atteinte à la réputation, perte de clients, perte de revenus, …), vous pouvez même avoisiner près de 4 millions d’euros par entreprise selon une étude réalisée en 2018*.

Le temps joue par ailleurs contre vous ! Il faut souvent pour identifier une violation de données personnelles en moyenne les 200 jours auxquels s’ajoutent près de 70 jours pour la contenir une fois celle-ci identifiée*.

Or, plus une violation de données personnelles est identifiée et traitée rapidement, plus les coûts sont maîtrisés.

Des actions concrètes peuvent vous aider à réduire la note !

Nous partageons ici les mesures à mettre en œuvre au travers du premier volume du Bréviaire.

 



* Champs requis

En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez avoir lu et compris la politique de protection des données de BRIVA. Vous pouvez annuler votre consentement et vous désinscrire à tout moment.

 

Besoin d’un complément d’information ? Programmez votre rendez-vous en visioconférence.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et nous adresser vos commentaires.
*Le coût d’une violation de données par IBM Security et Ponemon Institute – Juillet 2018

Partager sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •